L’aide sociale aux seniors

A Bondues, les personnes de plus de 60 ans représentent 24% de la population globale.
Le Centre Communal d’Action Sociale s’investit donc dans le maintien à domicile des personnes âgées afin de leur permettre de garder leur autonomie, dans leur domicile, le plus longtemps possible.

Les aides sociales légales

Le CCAS instruit les demandes suivantes

L’allocation Personnalisée à l’Autonomie (APA)
L’APA est financée par le Conseil Général. Elle a pour objectif d’améliorer et de renforcer l’assistance et la prise en charge des personnes de 60 ans et plus, confrontées à une perte d’autonomie. Elle s’adresse aux personnes résidant à domicile ou en établissement. Cette prestation leur permet de recourir aux aides dont elles ont besoin pour l’accomplissement des actes essentiels de la vie quotidienne (exemple : le ménage, la toilette…). Le montant de l’aide est calculé en fonction des ressources et du degré d’autonomie. Les sommes attribuées dans le cadre de cette aide ne sont pas récupérables sur la succession (www.lenord.fr/apa).

L’Aide Sociale à l’Hébergement
Elle est financée par le Conseil Général et concerne les personnes de 60 ans ou plus qui résident en institution pour personnes âgées agréées à l’Aide Sociale. Le montant de l’aide est calculé en fonction des ressources et de l’obligation alimentaire, si la famille y est soumise. Les sommes attribuées par l’Aide Sociale sont récupérables sur la succession.

L’aide Sociale à l’aide ménagère
Cette aide est financée par le Conseil Général ou partiellement par certaines caisses de retraite, si celle-ci le prévoit dans son action sociale. Peuvent en bénéficier les personnes ayant besoin d’une aide matérielle en raison de leur état de santé pour accomplir les travaux domestiques de première nécessité pour permettre un maintien au domicile ou dans un foyer logement. Les critères d’attribution dépendent de chaque organisme.

Les aides sociales de la commune

Les agents du CCAS sont présents pour vous aider et vous guider dans vos démarches

Le Port du Repas à Domicile
Ce service est proposé par le CCAS en lien avec le service restauration de la mairie. Il s’adresse aux personnes dès 60 ans, et aux personnes handicapées ou malades. La prestation concerne les déjeuners du lundi au vendredi. Les repas sont servis froids. L’inscription s’effectue au CCAS, qui propose éventuellement, une visite au domicile pour une évaluation globale de la situation de la personne concernée. Il existe trois tarifs calculés sur la base des revenus et correspondant à un barème. Les repas ne sont pas adaptés pour les personnes soumises à un régime alimentaire spécifique (sans sel, diabétique…).

La Téléalarme
Il s’agit d’un dispositif se présentant sous la forme d’un pendentif ou d’une montre qui permet de sécuriser les personnes souhaitant demeurer à domicile malgré l’avancée en âge, le handicap, la maladie ou l’isolement. Actuellement, le CCAS propose différents partenaires dont les tarifs et les prestations varient. Pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, un nouveau système de Géo-localisation est également proposé. Il n’y a pas de condition d’âge pour faire une demande de téléalarme auprès du CCAS.

Les visites aux familles en deuil
Une visite à domicile est proposée aux veuves et aux veufs, afin de créer un lien social après le décès de leur conjoint.

Le CCAS vous guide dans vos démarches et vous aide dans les moments difficiles…
Si vous vivez un deuil, le CCAS peut vous épauler étape par étape dans les démarches administratives liées au décès de vos proches.

Les visites à domicile aux personnes isolées assurées par les bénévoles du CCAS
Afin de lutter contre l’isolement et la solitude des personnes âgées ou des personnes handicapées ou rencontrant des problèmes de santé lorsque celles-ci souhaitent rester à leur domicile, une équipe de bénévoles du CCAS visitent et nouent des liens avec elles ; le rythme des visites est adapté en fonction des besoins de chacun.

Le CCAS vous informe et vous oriente

Quelques conseils pour passer un bel été
Téléchargez l’affiche : Prévention canicule

Les services d’Aide à Domicile et de Soins Infirmiers à Domicile
Les services d’aide à domicile et d’aide à la toilette sont de plus en plus nombreux. Le rôle de chacun et les prestations proposées par ces organismes sont détaillés dans le document à télécharger ici. Le CCAS tient à votre disposition des plaquettes des organismes venus se présenter dans nos services, et qui peuvent intervenir dans la commune (www.clic-clelia.com).

    • L’aide ménagère participe à l’entretien du logement, aux courses, aux repas, aux soins sommaires d’hygiène et de toilette. Par contre, elle ne donne aucun soin de nature médicale.
    • Les auxiliaires de vie permettent le maintien des personnes à domicile. Elles vous aident à conserver le plus longtemps possible votre autonomie en respectant votre cadre de vie. L’auxiliaire de vie assure à domicile les actes essentiels de la vie quotidienne que ne peuvent plus assurer elles-mêmes les personnes âgées et/ou handicapées.
    • La garde à domicile peut être demandée pour vous aider dans une situation temporaire et urgente (sortie d’hospitalisation), dans une situation de dépendance chronique, physique ou psychique, pour remplacer votre famille en cas d’absence de celle-ci, en cas d’hospitalisation à domicile, ou si vous devez engager une personne à domicile lors d’un séjour temporaire ou permanent en établissement.
    • Les soins médicaux à domicile sont prescrits par votre médecin traitant ou par le médecin hospitalier, si vous avez besoin d’une surveillance médicale, que votre état ne nécessite pas ou plus une hospitalisation, et si vous êtes âgé de plus de 60 ans. Toutefois, cette limite d’âge peut-être abaissée en cas de vieillissement précoce ou de maladie invalidante, après avis du contrôle médical de la sécurité sociale
    • Le Chèque Emploi Service Universel (CESU) permet aux particuliers de payer l’ensemble des services à la personne rendus à leur domicile (gardes d’enfants, soutien scolaire, ménages, jardinage, bricolage, transport, gardes malades, soins esthétiques…).Ce chèque permet de simplifier les démarches administratives liées aux services à la personne. Il suffit de remplir le chèque, de le remettre à la personne employée et d’adresser le « volet social » du chèque au centre national du CESU ou à l’organisme agréé.
      Les particuliers employeurs bénéficient d’une réduction d’impôts sur le revenu de 50% des sommes engagées au titre des services à la personne, selon les services rendus (plus d’informations en appelant le CCAS).
      Pour la garde d’enfants âgés de moins de 6 ans, à l’extérieur du domicile, il permet un crédit d’impôt sur le revenu de 25% (www.cesu.urssaf.fr).

L’orientation vers les SSIAD et les soins palliatifs

    • Le Service de soins à domicile pour Personnes Agées (SSIAD) du centre hospitalier de Wasquehal dispose depuis le 1er décembre 2010 d’une équipe spécialisée Alzheimer. Celle-ci pourrait intervenir sur notre secteur, à domicile, auprès des personnes diagnostiquées (maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées) dans le but de préserver l’autonomie de la personne, de rompre son isolement, et d’apporter des conseils pour améliorer sa qualité de vie et celle des aidants. La prestation de soins de réhabilitation et d’accompagnement est réalisée sur prescription médicale à raison de 12 à 15 séances sur une période de 3 mois maximum par an au domicile de la personne (www.clic-clelia.com/ssiad).
    • Le réseau Santé Diamant, réseau de soins palliatifs à domicile, qui organise la prise en charge globale de la personne atteinte d’une maladie grave, évolutive et/ou terminale dans son lieu de vie. Il propose un accompagnement et un soutien aux patients et ses proches et favorise les échanges entre les acteurs de santé.