en partenariat avec l’association Dick Laurent

Mardi 9 novembre à 20h15 sur réservation


Au programme :

  • Dinosaure (1) de Pierre Dugowson – 4’24
    Dans un parc, une toute petite fille gonfle un énorme ballon. Un garçon l’observe et s’apprête à crever ce ballon. La mère de la petite tente de l’en dissuader.

  • Betty’s Blues (2) de Rémi Vandenitte – 11’45
    Un jeune guitariste tente sa chance dans un vieux bar de blues de Louisiane. Il évoque la légende de Blind Boogie Jones, dans la Nouvelle Orléans des années 1920…

  • Perlinpinpi, l’enfance perdue (3) de Eric Deschamps – 17’
    Perlinpinpin revient sur les thématiques marquantes de son œuvre et explique la genèse de son nouveau quadriptyque.

  • Selfies (4) de Claudius Gentinetta – 3’40
    Un feu d’artifice d’autoportraits où des centaines de selfies idylliques, affligeants ou terriblement inquiétants sont agencés en un court métrage à la singulière composition.

  • Les pieds sous la table (5) de François Morel, Marc-Henri Dufresne – 8’
    Maurice et Lucien vivent tous les deux dans la même rue. L’un est célibataire, l’autre veuf. Quand Lucien a perdu sa femme, Maurice lui a dit « Vous viendrez manger à la maison, Lucien ». Depuis, Lucien vient chaque jour…

  • Asmahan, la diva (6) de Chloé Mazlo – 6’
    Asmahan, diva et princesse druze, a eu une courte vie, mais quelle vie ! Mariages, gloire, espionnage, amants, alcool, poker, suicides, meurtres, scandales. Cette Marilyn orientale a marqué la grande époque des comédies musicales égyptiennes.

  • Traces (7) de Sophie Tavert Macian, Hugo Frassetto – 13’
    Il y a 36 000 ans, dans les gorges de l’Ardèche, un animal dessiné est un animal chassé. Quand revient le temps de la Chasse et de la Trace, Gwel prend la tête du groupe des chasseurs tandis que Karou le Traceur et son apprentie Lani partent dessiner dans la grotte monumentale.

  • L’Amérique de la femme (8) de Blandine Lenoir – 18’
    Trois sœurs débarquent chez leur mère pour un week-end à la campagne. Lorsqu’elles entendent la fille de l’une d’elles qui fait l’amour, c’est la panique.

  • Après la pluie (9) de Valérian Desterne, Rebecca Black, Céline Collin – 8’40
    Dans des pâturages verdoyants, un chien vit heureux auprès de son maître, un vieux berger peu ordinaire. Ce dernier ne se contente pas de tondre la laine de ses moutons, il la transforme en nuages pour créer la pluie, perpétuant ainsi le cycle de la vie.



Tout public, à partir de 14 ans.
Durée
: 1h25
Plus d’informations : www.dicklaurent.eu

La réservation est terminée. Il reste quelques places, merci de vous présenter dès 19h30 ce mardi soir.