Dimanche 28 janvier à 10h30

 

Par Grégory Vroment

1867 – 2017 : 150e anniversaire de la disparition de Charles Baudelaire.

Bien qu’elle n’exclue pas l’oeuvre poétique de Baudelaire, la conférence s’intéressera surtout aux rapports qu’entretenait le poète avec les autres arts. C’est un aspect évidemment moins connu de sa production littéraire que celui de la critique d’art. Baudelaire fut un observateur attentif de la création des artistes de son temps, que ce soit en peinture ou en musique. On connait son admiration irréfrénée pour Delacroix dont témoignent, entre autres, ses échanges épistolaires avec Théophile Gauthier. Rendant compte, dans la presse, de ses visites aux Salons, il renouvelle un genre qui remonte à Diderot. Sa plume ne servit pas qu’à l’écriture puisque Baudelaire fut aussi, un temps, caricaturiste.