5 espaces pour comprendre la Résistance

 

salle_souvenirQui a résisté ?

A l’entrée du musée, une salle perpétue le souvenir des 68 fusillés du Fort de Bondues.
Sous les photos sont indiqués l’âge, la profession de ces hommes qui ont donné leur vie pour que vive la France.
Malgré la diversité des origines sociales, des âges, des idéaux, ils rencontrent le même destin face aux balles du peloton d’exécution.

Téléchargez la fiche de présentation de la Salle du Souvenir

fce_decoupeePourquoi résister ? 

La région a connu déjà quatre longues années d’occupation pendant la première guerre mondiale.
Elle a connu aussi les durs combats de la campagne de France en mai-juin 1940.
Placée, à la suite de l’armistice, sous l’autorité de la Kommandantur de Bruxelles, elle craint de ne plus être française.
Surtout industrielle, marquée par une forte tradition syndicale, la région connait l’exode, le rationnement et affirme trés tôt son opposition aux Allemands et à Vichy.

Téléchargez la fiche de présentation de la Salle du Refus

atelier_clandestinC’est quoi, résister ?

Distribution de tracts, renseignements, mise en place de réseaux d’évasion : la résistance prend dans la région de multiples formes. Pour mieux comprendre les conditions de vie d’un résistant, un intérieur d’époque est reconstitué avec l’incontournable TSF.
L’atelier d’imprimerie évoque l’importance prise dans le Nord par la presse clandestine.
Des maquettes illustrent les actions de sabotage.

Téléchargez la fiche de présentation de la Salle du Courage

vieux_condeComment résister ?

Des itinéraires de résistants, une évocation de la grève des mineurs de mai-juin 1941, permettent de comprendre la diversité des motivations, la nature individuelle et collective de l’engagement des Résistants.
Un panneau sur les Réseaux et Mouvements dans la région évoque la complexité des organisations de Résistance.

Téléchargez la fiche de présentation de la Salle de l’Engagement

salle_sacrificeQuels dangers ?

Progressivement, la répression par les polices allemande et française se durcit.
Les arrestations, les conditions de détention et les tortures infligées aux résistants sont évoquées par la reconstitution d’un cachot ou d’un camp de concentration avec ses déportés derrière les barbelés.

Téléchargez la fiche de présentation de la Salle du Sacrifice

 

A la fin du parcours, une vaste frise chronologique rappelle les grandes étapes de la Seconde guerre mondiale ainsi que les grandes dates de la Résistance nationale et régionale.

 

 

Les expositions temporaires

 

Chaque année, le Service Educatif du Musée conçoit une exposition en relation avec le thème retenu par le comité d’organisation du Concours National de la Résistance et de la Déportation.
Depuis 2008, des expositions sur d’autres thématiques (« Les Résistants de la Grande Guerre », « Les Fusillés du Fort de Bondues ») complètent notre programmation.

Certaines de ces expositions sont disponibles pour les établissements scolaires, bibliothèques, centres culturels ou communes qui en font la demande.
Le prêt des expositions sur le Concours National de la Résistance est entièrement gratuit. Les frais de transport, de montage, d’assurances et de communication sont à la charge de l’emprunteur.

Téléchargez la brochure des conditions de prêt