L’Action Sociale

Les aides sociales légales

Les aides légales sont décidées par l’Etat.
Elles sont attribuées sous conditions de ressources et selon les situations familiales.
Les travailleurs sociaux du CCAS sont présents pour vous accompagner dans vos démarches.
 

Le RSA

Le revenu de solidarité active (RSA) assure aux personnes sans ressources un niveau minimum de revenu qui varie selon la composition du foyer. Le RSA est ouvert, sous certaines conditions, aux personnes d’au moins 25 ans et aux jeunes actifs de 18 à 24 ans s’ils sont parents isolés ou justifient d’une certaine durée d’activité professionnelle.

Vous pouvez faire une simulation et une demande directement sur www.caf.fr

La domiciliation CCAS

La procédure de domiciliation peut-être demandée par les personnes sans domicile stable ou fixe et effectuée au CCAS. Pour que la domiciliation soit possible auprès du CCAS, la personne sans domicile stable doit avoir un lien avec la commune.
Plus d’infos sur www.service-public.fr

Amelio+ : un programme pour être accompagné dans l’amélioration de votre logement

Vous avez froid dans votre logement mais ne disposez pas du budget nécessaire pour faire des travaux ?
Vous avez besoin d’adapter votre salle de bains afin de pouvoir bien vieillir chez vous ?
Vous êtes locataire ou propriétaire et vous voulez réduire vos factures d’énergie ?
Vous souhaitez réaliser des travaux de mise aux normes électriques/ assainissement mais vous ne savez pas par où commencer ?

La Métropole européenne de Lille et votre commune vous proposent des solutions gratuites et indépendantes de toute démarche commerciale. Ainsi, faîtes appel à Amélio + et bénéficiez d’un accompagnement technique et financier pendant toute la durée de vos travaux.

Plus d’infos : www.maisonhabitatdurable-lillemetropole.fr


Les aides sociales facultatives de la commune

Les aides communales sont attribuées sous conditions de ressources
et/ou de présentation de pièces justificatives, demandées lors de la constitution du dossier.

Les Aides et Allocations Communales

Au-delà des aides légales (aide sociale à l’hébergement, complémentaire santé solidaire, maintien à domicile, accompagnement des personnes en situation de Handicap…), la commune de Bondues a statué sur le versement de plusieurs allocations communales, attribuées sous conditions de ressources et en fonction du nombre et de l’âge des enfants :

Allocation familles nombreuses : 50 € pour 3 enfants à charge, augmentée de 20 € par enfant supplémentaire.

Chèques Sports Loisirs et Culture : pour les enfants de 3 à 18 ans qui souhaitent participer à une activité sportive, de loisirs ou culturelle dans la ville, il est possible de bénéficier de chèques d’une valeur totale de 80 € par enfant (sous réserve d’avoir un quotient familial supérieur ou égal à 915 €).

Téléchargez ici le dossier Chèques Sports Loisirs et Culture et déposez-le au CCAS entre le 15 mars et le 15 septembre.

Chèques Alimentation/Hygiène : ponctuellement remis aux personnes dont la situation financière et sociale le nécessite.

INFOS : CCAS – rue Norbert Segard – 03.20.25.92.00

Le vestiaire solidaire

Situé au rez-de-jardin du Centre Vandaele (pôle social actuel), le vestiaire du CCAS (vêtements à des prix attractifs) vous accueille tous les 1er et 3ème lundis du mois de 14h à 17h, ouvert à tous les Bonduois.
Les personnes qui souhaitent bénéficier d’un tarif minoré sont invitées à se rendre au CCAS qui évaluera au préalable leur situation. Le profit des ventes est destiné à financer des actions sociales pour les bonduois. Les bénévoles du vestiaire organisent également des ventes solidaires exceptionnelles tous les derniers samedis du mois de 9h à 16h30.

Pour les dons, une malle « spéciale vestiaire » est à votre disposition du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30 au sous-sol du Centre Vandaele.

Plus de renseignement, contactez le 03.20.94.58.94

Le Port du Repas à Domicile

Ce service est proposé par le CCAS et le service restauration de la Mairie. Il s’adresse aux personnes à partir de 60 ans en perte d’autonomie, et aux personnes handicapées ou malades. La prestation concerne les déjeuners du lundi au vendredi. Les repas sont servis froids.
L’inscription s’effectue au CCAS, qui propose éventuellement une visite à domicile pour une évaluation globale de la situation de la personne concernée. Les repas sont adaptés pour les personnes devant suivre un régime alimentaire spécifique (sans sel, diabétique, etc.). Pour des renseignements sur les tarifs, contacter directement le CCAS.
Il est également possible de déjeuner à la Résidence Service Drève du Château, notamment le week-end.
Renseignements auprès du CCAS : 03.20.25.92.00

L’abattement sur la Taxe d’habitation

Le Conseil Municipal a décidé d’instituer un abattement à la base de la taxe d’habitation en faveur des personnes handicapées ou invalides.
Les personnes concernées doivent remplir l’une des conditions suivantes :

  • être titulaire de l’allocation supplémentaire d’invalidité,
  • être titulaire de l’allocation pour adultes handicapés,
  • être atteint d’une infirmité ou d’une invalidité les empêchant de subvenir par leur travail aux nécessités de l’existence,
  • être titulaire de la carte d’invalidité,
  • occuper l’habitation principale avec des personnes mineures ou majeures qui remplissent les conditions citées ci dessus.

Pour son application, le contribuable doit adresser au service des impôts, une déclaration comportant tous les éléments justifiant de sa situation avant le 1er janvier.
L’imprimé est disponible au CCAS. Vous pouvez également le télécharger sur le site des impôts (www.impots.gouv.fr), CERFA n°13573*01, ainsi que sa notice explicative. A remplir et à renvoyer au Centres des Impôts de Tourcoing Sud (Hôtel des impôts, Place de la Résistance, BP 566, 59209 Tourcoing Cedex).

La télécommande pour carrefours à feux sonores

La Télécommande pour carrefours à feux sonores est une aide à la traversée destinée aux personnes non voyantes ou mal voyantes. Les télécommandes sont à retirer au CCAS.

Accueil des enfants porteurs de handicap

L’ouverture vers les autres s’inscrit dans les valeurs de notre commune. Ainsi la Maison de l’Enfance accueille des enfants en situation de handicap.
Le CCAS met à disposition des parents l’aide d’une personne dédiée qui facilite l’accueil de l’enfant au restaurant scolaire mais également dans les garderies périscolaires, les centres de loisirs et l’Espace Jeunes.

Adaptation du logement

Le CCAS propose une aide financière aux particuliers qui se retrouvent dans l’obligation d’adapter leur logement (barre de relèvement dans les toilettes, baignoire adaptée, monte-escalier).
Renseignements auprès du CCAS : 03.20.25.92.00

Colis de Noël

Une attention particulière portée aux Bonduois de plus de 75 ans.
L’équipe municipale offre un panier garni à l’occasion des fêtes de Noël aux Bonduois de plus de 75 ans. Des colis de Noël sont également remis aux résidents de l’EHPAD et de la Drève du Château (mais aussi aux résidents du Foyer du Bel Arbre, de la MAS et aux bénéficiaires des Restos du Cœur). 
La municipalité sollicite des commerçants bonduois pour garnir ces colis.

Médiation familiale au Coin des Familles

Perrine TRENTESAUX, Médiatrice familiale tient des permanences tous les 3èmes vendredi du mois au Coin des Familles pour aider les familles, couples, parents/ados, grands-parents/parents en situation de conflits ou ayant des difficultés à communiquer.

Plus de renseignements : 
06.31.71.65.81 / ptrentesaux@lasauvegardedunord.fr

La Téléalarme

Il s’agit d’un dispositif se présentant sous la forme d’un pendentif ou d’une montre qui permet de sécuriser les personnes souhaitant demeurer à domicile malgré l’avancée en âge, le handicap, la maladie ou l’isolement. Actuellement, le CCAS propose différents partenaires dont les tarifs et les prestations varient. Pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, un nouveau système de Géo-localisation est également proposé. Il n’y a pas de condition d’âge pour faire une demande de téléalarme auprès du CCAS.

Les visites aux familles en deuil

Une visite à domicile est proposée aux veuves et aux veufs, afin de créer un lien social après le décès de leur conjoint. Elles sont assurées par les administrateurs du CCAS. Le CCAS peut, d’autre part, vous épauler étape par étape dans les démarches administratives liées au décès de vos proches. Une permanence de santé mentale existe également tous les mardis après-midis au pôle social pour les personnes en détresse psychologique.

Les visites à domicile aux personnes isolées assurées par les bénévoles du CCAS

Afin de lutter contre l’isolement et la solitude des personnes âgées ou des personnes handicapées ou rencontrant des problèmes de santé lorsque celles-ci souhaitent rester à leur domicile, des bénévoles du CCAS visitent et nouent des liens avec elles ; le rythme des visites est adapté en fonction des besoins et des disponibilités de chacun.


LA SUITE DE CETTE PAGE EST EN COURS D’ACTUALISATION
Merci de ne pas tenir compte des informations

 

Le CCAS vous informe et vous oriente selon votre situation
– Dans le cadre du dispositif de logement d’urgence, le CCAS peut vous mettre en relation avec le 115 qui dépend du SIAO (Service Intégré de l’Accueil et de l’Orientation) qui gère toutes les démarches d’accès à l’hébergement et aux logements d’urgence. Le CCAS reste un interlocuteur des situations particulières et complexes.
– Le CCAS vous renseigne sur les aides au logement proposées par la CAF (l’Aide Personnalisée au Logement, l’Allocation de Logement Social, l’Allocation de Logement Familial). Rendez-vous sur www.caf.fr pour obtenir une simulation de vos droits.
– L’aide juridictionnelle partielle ou totale peut vous être accordée pour les frais de justice, sous conditions de ressources.
– Aide complémentaire santé (ACS) : Pour toutes les personnes dont les ressources sont faibles, mais légèrement supérieures au plafond fixé pour l’attribution de la CMU-C, l’ACS est une aide qui ouvre droit à une réduction sur le montant de votre cotisation à une complémentaire santé. Cette complémentaire pourra ainsi prendre en charge le ticket modérateur, c’est-à-dire la partie de vos frais qui reste à votre charge.

Pour savoir si vous avez droit à l’ACS, utilisez le simulateur de la caisse d’assurance maladie en vous rendant sur le site www.ameli.fr

 

L’aide aux personnes en situation de handicap

Les aides sociales légales

Pour faciliter vos démarches, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un travailleur social du CCAS qui évaluera votre situation et établira le lien avec les institutions.
 

La Carte Mobilité Inclusion (CMI)
La carte mobilité inclusion (CMI) a pour but de faciliter la vie quotidienne des personnes en situation de handicap et de perte d’autonomie. Elle est accordée sous conditions et permet de bénéficier de certains droits notamment dans les transports.
Elle remplace progressivement depuis le 1er janvier 2017 les cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement. La CMI n’est pas délivrée aux invalides de guerre qui conservent le bénéfice de la carte de stationnement.
Plus d’informations sur www.service-public.fr/particuliers/vosdroits et sur le site de la Maison Départementale des Personnes Handicapées : mdphenligne.lenord.fr

 

La Prestation de Compensation du Handicap
La Prestation de Compensation du Handicap est versée par le Conseil Départemental. Elle remplace l’ACTP (Allocation Compensatrice Tierce Personne). La PCH est une aide destinée à financer les besoins liés à la perte d’autonomie des personnes handicapées. Son attribution est personnalisée. Les besoins de compensation doivent être inscrits dans un plan personnalisé défini par l’équipe pluridisciplinaire de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH), sur la base du projet de vie exprimé par la personne. Il est possible de bénéficier de la PCH à domicile, ou en établissement.
Toute personne handicapée de 20 à 60 ans peut bénéficier de cette prestation sous certaines conditions.
Les enfants et les adolescents handicapés peuvent bénéficier de la PCH dès lors qu’ils répondent aux critères d’attribution de l’AEEH (voir ci-dessous) et de son complément, dans le cadre du droit d’option entre le complément d’AEEH et la PCH.
D’autre part, une personne qui travaille peut avoir accès à cette prestation à tout âge.

 

L’Allocation Adulte Handicapé (AAH)
L’AAH est accordée par la MDPH et versée par la CAF (Caisse d’Allocation Familiales). Elle a pour objet de garantir un revenu minimum aux personnes handicapées pour qu’elles puissent faire face aux dépenses de la vie courante.
Le droit à l’allocation n’est ouvert que lorsque la personne handicapée ne peut prétendre à un avantage de vieillesse, d’invalidité, ou d’une rente d’accident du travail d’un montant au moins égale à celui de l’AAH.

 

L’Allocation Complémentaire à l’AAH
Cette allocation peut venir en complément de l’AAH pour constituer une garantie de ressources dans le but de compenser l’absence durable de revenus d’activité des personnes handicapées dans l’incapacité de travailler.

 

L’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH)
C’est une prestation familiale financée par la CAF et destinée à compenser les frais d’éducation et de soins apportés à un enfant handicapé.
L’AEEH est composée d’une allocation de base, à laquelle il peut être ajouté un complément d’allocation, dont le montant est gradué en 6 catégories selon : le coût du handicap de l’enfant, la cessation ou la réduction d’activité professionnelle de l’un des parents nécessitée par ce handicap, l’embauche d’une tierce personne.
L’enfant handicapé doit être âgé de moins de 20 ans et son taux d’incapacité doit être d’au moins 79% ou compris entre 50% et 80%, s’il fréquente un établissement spécialisé ou si son état exige le recours à un service d’éducation spéciale ou de soins à domicile.
Plus d’infomrations sur le site de la Caisse d’Allocations Familiales du Nord : www.caf.fr

 

L’Aide Sociale à l’Hébergement (personne de moins de 60 ans)
Elle est financée par le Conseil Départemental. Elle concerne les personnes handicapées qui résident en institution agréées à l’Aide Sociale.
Concernant l’aide sociale pour les personnes handicapées de moins de 60 ans il n’y a ni obligation alimentaire ni récupération sur la succession.

Ces dossiers peuvent s’avérer compliqués. Il est donc recommandé de se rapprocher de l’assistante sociale du CCAS qui définira vos droits selon votre situation personnelle.
Le site de référence pour connaître les dernières dispositions légales est : www.mdphenligne.lenord.fr

 
 

L’aide sociale aux seniors

Sont considérés comme Séniors, les personnes de 60 ans et plus
 

Les aides sociales légales

Pour être informé en temps réel des dernières dispositions légales, nous vous invitons à consulter le portail national pour les personnes âgées :
www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr
À Bondues, les personnes de plus de 60 ans représentent 24% de la population globale. Le CCAS s’investit donc dans le maintien à domicile des personnes âgées afin de leur permettre de garder leur autonomie, dans leur domicile, le plus longtemps possible.
 

L’Aide Personnalisée à l’Autonomie (APA)
L’APA est financée par le Département. Elle a pour objectif d’améliorer et de renforcer l’assistance et la prise en charge des personnes de 60 ans et plus, confrontées à une perte d’autonomie. Elle s’adresse aux personnes résidant à domicile ou en établissement.
Cette prestation leur permet de recourir aux aides dont elles ont besoin pour l’accomplissement des actes essentiels de la vie quotidienne (la toilette principalement mais aussi les courses, le ménage…). Le montant de l’aide est calculé en fonction des ressources et de l’autonomie. Les sommes attribuées dans le cadre de cette aide ne sont pas récupérables sur la succession.

 

L’Aide Sociale à l’Hébergement
Elle est financée par le Département et concerne les personnes de 60 ans ou plus qui résident en institution pour personnes âgées agréées à l’Aide Sociale. Le montant de l’aide est calculé en fonction des ressources et de l’obligation alimentaire, si la famille y est soumise. Les sommes attribuées par l’Aide Sociale sont récupérables sur la succession.

 

L’aide Sociale à l’aide ménagère
Cette aide est financée par le Département, si celle-ci le prévoit dans son action sociale. Peuvent en bénéficier les personnes ayant besoin d’une aide matérielle pour accomplir les travaux domestiques de première nécessité pour permettre un maintien au domicile ou dans un foyer logement. Les attributions sont en fonction des revenus.

 

 

  •