en partenariat avec l’association Dick Laurent

Jeudi 10 novembre à 20h15

  1. Pauline asservie, de Charline Bourgeois-Tacquet
    année Zéro, 2018, 24’
    Pauline n’a aucune nouvelle de Bruce, l’homme marié avec lequel elle a une histoire. En vacances à la campagne avec son amie Violette, elle va passer tout le séjour à attendre un texto. En expérimentant les mille et une phases de l’obsession amoureuse.

  2. Au bout du monde, de Konstantin Bronzit
    Folimages, 1999, 8’
    Les aventures d’une maison à l’équilibre fragile. Posée sur le pic d’une colline, elle balance alternativement de droite à gauche au grand dam de ses habitants.

  3. Grand hôtel Barbes, de Ramzi Ben Sliman
    Les Films Pelléas, 219, 12’
    Paris – Quartier de la Goutte d’or – Printemps 2018 – Ulysse 20 ans, misérable et désœuvré rencontre au détour d’une rue Wolfang Amadeus Mozart. Le compositeur autrichien pourrait lui sauver la mise… en échange d’une danse.

  4. Mon juxe box, de Florentine Grelier
    Novanima et Girelle Production, 2019, 15’
    J’ai entendu une musique par hasard, l’autre jour. Un vieux titre de rock’n’roll. Ça me dit quelque chose. C’est sûrement un morceau qui passait sur une des machines infernales de mon père, l’aventurier, l’homme aux mille vies, le roi du juke-box.

  5. Au paradis, d’Eric Deschamps
    Dick Laurent, 2021, 11’
    Odette et Marcel vivent une relation amoureuse passionnée ; mais d’étranges visions vont parasiter leur vie de couple qui va devenir un enfer…

  6. Garden Party, de F. Babikian, V. Bayoux, V. Caire, T. Dufresne, G. Grapperon, L Navarro
    MoPA, 2016, 7’
    Dans une villa abandonnée, des amphibiens explorent les environs, poussés par leurs instincts primaires.

  7. Bucle
    d’Artitz Moreno, Kimuak, 2011, 3’
    Un homme se lève et se prépare un café. Un homme se lève et se prépare un café. Un homme se lève et se prépare un café.

  8. Partir un jour, d’Amélie Bonnin
    Topshot, 2021, 25’
    Le bac en poche, Julien a quitté sa ville natale pour se construire une vie plus grande à la capitale, laissant ses souvenirs derrière lui. Et puis un jour, il faut revenir, et ce jour-là ses souvenirs lui sautent au visage, entre deux paquets de Pépitos.

Durée : 1h45
Pour toute la famille à partir de 12 ans