Dimanche 15 décembre à 10h30

Histoire du marchand avec l’éfrit
Léon Carré. 1926 – Site de la BNF

 Par Francine Bunel

Le recueil de contes populaires arabes « Les Mille et Une Nuits » est à la fois le plus universel qui soit, mais aussi le plus mystérieux. Sa genèse commence à peine à être connue des spécialistes. Cette conférence expose comment ce texte, très peu illustré en Orient, est resté dans l’ombre en Europe jusqu’à sa traduction par Antoine Galland en 1804, et comment il s’est intégré dans les visions européennes de l’Orient, emporté par des artistes d’exceptions qui s’en sont très vite emparé pour l’illustrer de manière admirable.