Dimanche 1er décembre à 10h30

Sekiya Village sur la rivière Sumida
(Sumidagawa Sekiya no Sato), 1830

 Par Catherine Le Goff

Hokusaï Katsukawa Shunro, Sori, Katsushika Hokusaï, Taito, Litsu, et enfin Gakyo Rojin Manji que l’on traduit par « le vieil homme fou de peinture » : toutes ces signatures pour l’artiste, peut-être d’Edo, que l’occident découvre sous l’impulsion de Braquemond (1833-1914) officiellement celui qui introduit l’art japonais en France. Si La Vague au bleu de cobalt est dans tous les esprits, sans doute a-t-on oublié son travail innovant jusqu’à son dernier jour : dans son Traité illustré sur la maîtrise des couleurs, publié en 1848 ne promettait-il pas de changer de style encore pour ses 90 ans ?