Jean-Jacques Maho, peintre-graveur / Alain Lauras, sculpteur métal

Du samedi 27 avril au dimanche 12 mai
Ouvert les mercredis 1er et 8 mai de 15h à 18h

Les artistes seront présents les week-ends et jours fériés

© Jean-Jacques Maho

Peintre-graveur depuis 30 ans, Jean-Jacques Maho a toujours travaillé la gravure. Aujourd’hui, il fait essentiellement des monotypes, les outils de la taille-douce lui sont nécessaires pour développer son art. Parallèlement, il développe un travail en peinture sur toile ou sur de l’intissé. Quelle que soit la technique, il aime travailler sur l’expansion du regard, le figuré va au-delà de l’espace dans lequel il est figuré, têtes sans contour, visages ouverts, paysages indéfinis, tout bouge, tout est mouvement comme des tâches sur un mur que petit à petit le regard du visiteur construit.

© Alain Lauras

Alain Lauras découvre le travail de la forge en 1999 et se met à transformer le métal en sculptures forgées. Inspiré tout d’abord par la région, il façonne des maquettes représentant « l’usine ». L’acier est chauffé à 1100 degrés, formé au marteau et étampé à l’aide de burins. Ses recherches intuitives sur les formes le conduisent à s’intéresser aux architectes du mouvement moderne, Robert Mallet Stevens, le Corbusier, l’influence des éléments du Bauhaus. Sculptures d’architectures entre réalité et fiction.

 

Les créations de ces deux amis susciteront une forte intensité à cette exposition.