Par Cédric Malysse, représentant de ZIMSCULPT

Du samedi 12 juin au dimanche 4 juillet
Présence de Cédric Malysse durant les week ends 

L’art SHONA est né au Zimbabwe au début des années 1950 durant une crise sévère qu’a connu le pays à cette époque. Il tient son nom de la tribu majoritaire au Zimbabwe, dont certains membres se sont mis à sculpter les pierres qu’ils trouvaient autour d’eux.

Sculptures primitives au commencement, les artistes façonnaient les animaux qui les entouraient, ou taillaient dans la pierre les rêves et songes qu’ils faisaient. Les générations suivantes ont étendu leur art au figuratif et à l’abstrait. Les artistes ont coutume de dire que c’est la pierre elle-même qui dicte le projet final, souvent différent de l’initial !

Ces artistes extrêmement doués ont un souci constant du beau et du bien fait. Il est assez rare de voir une telle qualité et une telle finesse dans le travail de la pierre, avec des réalisations époustouflantes provoquant parfois l’étonnement tellement le travail paraît impossible à réaliser. Ils mélangent les textures et marient la matière brute et travaillée par tant d’heures de polissage que la pierre en devient brillante et totalement lisse.

L’art SHONA commence à être mondialement connu. On peut trouver des œuvres dans un des halls de l’aéroport d’Atlanta, au musée d’art moderne de New York et même dans les jardins de célébrités comme Will Smith, Denzel Washington ou feu Nelson Mandela.

Cédric MALYSSE, qui vit à Bondues depuis près de 20 ans, passe beaucoup de temps Au Zimbabwe à sélectionner avec ses partenaires et amis Jo et Vivienne, qui vivent sur place à Harare, les plus belles pièces de ces artistes hors du commun. Il est très heureux de vous faire partager sa passion, et vous faire découvrir ces œuvres rares.

Cette année, à défaut de voyager, l’art SHONA s’invite à l’Espace culturel.