Dimanche 11 novembre à 15h au Musée de la Résistance

De et avec Dominique Thomas

Deschamps, poilu de 14, revient du front. Il n’est pas un « blessé de la face », mais « du dedans », c’est un mal intérieur qui le ronge. Il est plié en deux. C’est un plicaturé. Après lui avoir fait visiter le Pavillon H avec ses multiples patients traumatisés par leur retour du front (un capitaine d’infanterie et sa parano délirante, Serbot et son morbide désir « d’y retourner », Cassand et son chien « débusqueur » d’embusqués), le psychiatre (Clovis Vincent) lui prescrit des séances d’électrothérapie.
Deschamps refuse. Sa résistance à se faire soigner par des méthodes modernes le conduira devant le tribunal militaire.

Adaptant librement le livre de Raymond Mallet « Pavillon H » et le compte-rendu du procès Deschamps, Dominique Thomas (auteur-interprète) s’est attaché à remettre en perspective les traumatismes ante et post-conflit. De l’homme de troupe jusqu’à l’officier, ils sont des milliers à souffrir de troubles du comportement ou à revenir délirant du front. Ces hommes dont certains passent en conseil de guerre et d’autres échouent à l’asile sont-ils des déserteurs, des victimes de l’artillerie moderne ou bien des malades mentaux ? Seul en scène, Dominique Thomas incarne à la fois le poilu et le psychiatre, le patient et le soignant.

Un spectacle sur les traumas psychiques de la Guerre 14/18, dans le cadre du centenaire de la première Guerre Mondiale.

Accompagnement mise en Scène : Éric Boucher, Vincent Viotti
Création Vidéos : Ermin Hadzic-Lamare / Musique originale : Tim Fromont Placenti
Création lumières : Marie-Hélène Buyle / Dessin original : Joël Cunin
D’après « Pavillon H » de Raymond Mallet, aux éditions G. Crès, Paris

 

 

Tout public à partir de 12 ans
Durée
 : 1h10
Tarifs : 10€/8€ (comprenant l’entrée au Musée de la Résistance)

Les réservations sont closes, mais il reste quelques places !
Rendez-vous ce dimanche à partir de 14h30 directement au Musée de la Résistance