La ferme dite de l’Hôtel, dans son plan actuel, date du début du XVIIIe siècle et il est probable qu’une autre bien plus ancienne l’ait précédée. La ferme tiendrait son nom au fait qu’elle aurait été autrefois un relais de poste pour les diligences de passage sur notre commune. Elle a également été connue sous le nom de « Ferme du Château ».

En effet, plusieurs châteaux se sont succédés sur la motte féodale toute proche.
On ne connait pas la date de construction du premier, ni à quoi il ressemblait. Tout juste sait-on que le premier château, dont on trouve trace dans les écrits, fut restauré par Alexandre de Bournonville au XVIIe siècle. Les albums de Croÿ nous en offre l’unique représentation connue.

Le deuxième château, connu sous le nom de « Château Blanc », a été bâti par la famille Du Bosquiel au XVIIIe siècle, en 1721. Il devait ce surnom à la pierre calcaire utilisée pour sa construction.

En 1881, le Maire de l’époque, René d’Hespel, le fit raser et le remplaça par un autre édifié en 1885. Ce dernier château, sans doute le plus original par son style néo-flamand, sera malheureusement détruit par un incendie en 1945.

De ce site ne restent que le bois d’Hespel et les douves qu’enjambe le pont de pierre. Une vaste demeure y a remplacé les châteaux successifs. Près d’elle, la Ferme de l’Hôtel, qui partage ses bâtiments avec les anciennes écuries du château, attend quant à elle d’être de nouveau occupée…