Nouvelle exposition temporaire
« 1940 entrer en résistance : comprendre, refuser, résister »

du 1er décembre 2019 au 5 avril 2020

« 1940 entrer en résistance : comprendre, refuser, résister », thème du Concours National de la Résistance et de la Déportation pour l’année 2020, est une exposition organisée par l’association « Souvenir de la Résistance et des Fusillés du Fort de Bondues » et le Musée.

Le 3 septembre 1939, 20 ans après la signature des traités de paix qui mettaient fin à la guerre de 1914-18, la France et la Grande Bretagne déclarent la guerre au IIIème Reich qui vient d’agresser leur alliée, la Pologne. La victoire foudroyante de l’offensive allemande lancée le 10 mai 1940 plonge le pays dans le désarroi et la sidération.
Pourquoi cette défaite ?
Le gouvernement doit choisir : capitulation ou armistice ?
Faut-il accepter l’armistice décidé par Pétain ?
Faut-il rejoindre de Gaulle en Angleterre ?
Faut-il accepter l’ordre nouveau, la collaboration ?
Comment s’opposer aux Allemands dans les territoires qu’ils occupent ?

Dès 1940 des formes de Résistance se mettent en place notamment dans la région du Nord-Pas de Calais : évasion, renseignements, presse clandestine… C’est le fait d’une minorité qui prend des risques insensés face à une répression menée à la fois par les Allemands et par la police de Vichy.

Réalisée par une équipe de professeurs d’Histoire, l’exposition présente simplement une situation particulièrement complexe, et s’appuie prioritairement sur les parcours des Hommes et des Femmes de la région qui choisirent de résister dès 1940.

Études complémentaires :

En complément : Visionner la brochure nationale