Nouvelle exposition temporaire « La mémoire de la Grande Guerre à Lille »

du 10 septembre au 4 novembre 2018

Exposition réalisée par les étudiants en histoire de l’Université Catholique de Lille sur les traces de l’occupation allemande et la résistance à Lille durant la Première Guerre mondiale.

Durant l’occupation de Lille par les Allemands d’octobre 1914 à octobre 1918, les habitants connaissent la peur, la faim, les réquisitions et les humiliations. En attendant une libération qui tarde, certains s’engagent dans les premières formes de résistance au péril de leur vie et des noms tels que Jacquet, Trulin ou Bettignies entreront dans le panthéon de l’agglomération.

Cent ans plus tard, que reste-t-il de ces événements dans les souvenirs et le paysage lillois ? Occultées par l’Occupation et les résistances de la Seconde Guerre mondiale, l’histoire de la capitale des Flandres durant la Grande Guerre est souvent oubliée, même par ses propres habitants. Pourtant, les traces de cette période sont nombreuses et c’est à partir de statues, d’objets et de monuments lillois que des étudiants en histoire de l’Université Catholique de Lille s’interrogent sur la mémoire de la Grande Guerre à Lille. Du siège de 1914 à la libération de 1918, des résistants au rôle des femmes, ils réfléchissent sur les ambitions des politiques mémorielles de l’époque et sur leur portée actuelle dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale.