Amélie Antoine est née en 1984. Elle vit à Lille avec sa famille. Raisons obscures est son sixième roman.

Après l’immense succès de Fidèle au poste (250 000 lecteurs en France et aux États-Unis), puis la confirmation de son talent original dans Quand on n’a que l’humour (paru sous le titre Les Silences en poche), Amélie Antoine s’impose comme une brillante romancière, spécialiste du suspense psychologique.

 

Raisons obscures

Une chronique implacable sur le harcèlement,
le silence des victimes, la cécité des proches,
servie par une écriture puissante et cinématographique.

Deux familles, dans une petite ville du Nord, à l’heure de la rentrée scolaire.
Deux familles, les Kessler et les Mariani, où chacun masque et tait les problèmes pour ne pas inquiéter les autres.
Chez les Kessler, la mère a retrouvé son premier amour…
Chez les Mariani, le père est mis à l’écart dans son entreprise…
Deux familles, pourtant, où, sans que personne ne s’en aperçoive, une enfant Kessler est progressivement démolie par une Mariani.
Harcelée, rabaissée, moquée au quotidien. Détruite dans le silence et l’aveuglement le plus complet.
Deux familles où, en apparence, tout va bien. Jusqu’à ce que tout déraille… Pour des raisons obscures.
Un roman sur les non-dits, les faux-semblants, et ce regard que, parfois, l’on ne sait plus toujours porter autour de soi.

 

 

Avec elle / Sans elle

Co-écrit avec Solène BAKOWSKI

Il était une fois une famille heureuse et unie.
Des jumelles de six ans qui se ressemblaient comme deux gouttes d’eau.
Deux sœurs qui grandissaient ensemble et s’adoraient
Avant de se jalouser et s’empoisonner.
Il était une fois deux fillettes inséparables
Pour le meilleur ou pour le pire ?
Il était une fois une histoire…
Qui n’a rien d’un conte de fées.

 

Avec elle, de Solène Bakowski, et Sans elle, d’Amélie Antoine, sont les deux faces d’une même histoire : un détail change et c’est toute une vie qui est bouleversée.

 Deux romans pour un projet commun, une expérience littéraire à découvrir.