Christophe Jean a grandi et vit toujours dans le nord de la France.

Après avoir été rockeur, clown, comédien, metteur en scène, il s’occupe aujourd’hui d’enfants en situation de handicap. La littérature chevillée au corps depuis l’adolescence, il fait de l’écriture son terrain d’exploration de l’intime. Le bruit des mots et les questions qu’ils soulèvent, notamment autour de l’absence et de la folie, font partie de son obsession : mêler la poésie à la vie.

 Ronit, carnets de neige est son premier roman.

Ronit, carnets de neige

Que se passe-t-il quand je dors ?
Il se passe toi.
Parce que le récent deuil de son fils lui est insupportable, Ronit part. Seule. A la recherche de cet être disparu, qui doit bien l’attendre ailleurs, à travers les forêts et les mondes engloutis pour un voyage onirique, sauvage et lumineux.

Ronit, le récit d’une absence ravageuse. Un roman au personnage principal fort et aux péripéties nombreuses, qui évoque le travail de deuil avec sensibilité et pudeur.