Née en 1951, Dominique Firmin fait ses études au lycée Corot à Douai jusqu’au niveau BEPC. Elle a toujours aimé la lecture. Mère de quatre enfants et fleuriste, elle profite de la retraite pour écrire.

De fil en aiguille

Le récit d’une jeune fille devenue couturière. Rose Vermelle, jeune orpheline, part sur les routes exercer son métier de couturière à domicile. Elle quitte son passé, prête à se lancer dans l’avenir. De fil en aiguille relate son parcours du Pas de Calais à la Somme, du début du XXème siècle jusqu’à la seconde guerre mondiale. Une tranche de vie, une tranche d’histoire. Accompagnez Rose Vermelle, jeune orpheline, sur les routes du Nord de la France, elle qui se lance à la poursuite de son destin de couturière. EXTRAIT Rose ferma les volets de sa maison, sept heures sonnaient à l’église toute proche.

Elle rentra le vélo par le couloir, alla le ranger dans le « ?garin? » de la cour. Elle fit chauffer sa soupe, et y trempa du pain, ce serait le repas du soir. Rose allait se coucher, encore angoissée, comme chaque nuit, ces nuits de guerre, sans Louis à son coté. Comme chaque soir, elle allait prier pour qu’il revienne sain et sauf à la maison. Rose était arrivée, ici, à Elnon-sur-Scarpe, un petit village, près de St Amand les Eaux, juste après son mariage d’avec Louis. La maison était située, curieusement, non loin du village où elle avait vécu autrefois, avec Mémée. La vie présente parfois des coïncidences. La maison, comme beaucoup d’autres maisons du Nord, était construite en briques, et mitoyenne de chaque côté, avec un jardin derrière.