Dominique Sampiero est né dans l’Avesnois. Instituteur pendant une vingtaine d’années, militant des pédagogies Freinet, Montessori, Rudolph Steiner et de la pensée humaniste de Françoise Dolto, il démissionne de l’Éducation nationale pour se consacrer entièrement à l’écriture. Poète, romancier, auteur de livres pour la jeunesse et de théâtre, mais aussi scénariste et réalisateur de courts métrages, il reste attaché à sa région natale. Une grande partie de son écriture parle de la lumière des paysages et des vies minuscules en lutte avec leur propre silence et l’oubli.

Membre de la commission Poésie au CNL de 2002 à 2005, membre de l’académie des César depuis 2004, il est aussi membre du conseil d’administration de la SACD, commission cinéma, de 2017 à 2020.

 

Trois tranches de pain perdu

Comment trouver les mots quand est privé de son nom ? À quoi bon avoir la vie éternelle si c’est pour finir sans ami ? Peut-on vivre loin de ses racines ? Avec tendresse, au plus près de la fêlure de chacun des magnifiques personnages de ses nouvelles, Dominique Sampiero nous transporte, dans une langue cristalline où tout fait sens et signe.
Une femme à sa fenêtre, statufiée dans le silence ; un clochard céleste et généreux dont l’humour tutoie le désespoir ; un exilé de Casablanca qui danse avec l’alcool et ses fantômes. Trois tranches de vie pétries de secrets, d’humanité et d’espoir, trois personnages et un ami commun : le pain perdu, dit « pain crotté », dans le Nord de la France, un pain rédempteur, consolateur et finalement fondateur.