Après une enfance où les livres n’étaient pour moi qu’un vaste mot, c’est privée de télé, pendant plusieurs mois, qu’à l’âge de 9 ans j’ouvre mon premier ouvrage.

​A 11 ans, pris dans les tumultes d’une vie familiale complexe, le besoin d’évasion se fait sentir. C’est sous un arbre, dans le jardin d’une maison particulièrement morne, qu’a commencé mon initiation à l’écriture.

​Alors que je m’essaie pendant trois années à des poèmes et nouvelles, à 16 ans, mon premier roman L’ange noir germe de mon esprit, après une rencontre atypique. Il sera achevé deux ans plus tard et sera publié alors que je viens de fêter mon vingtième anniversaire.

​Bien que je n’ai jamais cessé d’écrire, c’est  après une remise en question sur beaucoup de mes écrits et la perte d’un ami que le recueil de nouvelles La mort cette autre vie voit le jour.

La mort cette autre vie

Chacun de nous est confronté au deuil, à la maladie, ou tout autre événement qui nous fait perdre force et espoir à un moment de notre vie. Mais la vie est un don qui, bien que parfois cruel, ne se gâche pas. Nous sommes tous différents mais nous avons tous un point en commun : nous sommes mourant. Alors puisque la mort fait partie de la vie, pourquoi en faire une tragédie? Nous ne mourrons vraiment que si nous décidons de ne laisser aucune trace de notre passage!

Ce livre vous montre sur le ton de l’humour et de l’aventure que, si la vie peut être rude, on ne sait pas ce que la mort nous réserve. Alors vivons!