» Le Hollandais Erik De Graaf reste discret dans le monde francophone comme en Hollande. Il est un des tenants actuels d’un mouvement né dans les années 1980 et que l’on a cru un temps démonétisé: La Ligne Claire. Il montre pourtant bien comment cette esthétique se nourrit de nostalgie, un sentiment indémodable.

Erik De Graaf est né le 1er juillet 1961 à Vlaardingen en Hollande, une cité qui jouxte le port de Rotterdam. Il réalise ses premières BD en 2003, ayant dès sa prime jeunesse été frappé par le mouvement de la Ligne Claire lancé par Joost Swarte. C’est le trait d’Yves Chaland qui retient son attention. Le Néracais devient son idole. Il publie son seul album francophone, Jeux de mémoires, au… Canada, sous le label des éditions de la Pastèque.

Erik De Graaf commence à faire son trou en France. Il a été invité aux dernières Rencontres Chaland de Nérac et au Festival International de Turnhout.  »
Actua BD

Jeux de mémoire

Jeux de mémoire raconte les souvenirs d’enfance de l’auteur chez ses grands-parents et sur la côté belge où sa famille est en villégiature.

Il capte ces courts instants poétiques de son trait esthétisant, dégageant une nostalgie simple et bonhomme, tout en rondeur.

 

 

 

 

 

Éclats

Lorsque l’armée allemande envahit les Pays-Bas, le 10 mai 1940, Victor et Esther, deux jeunes amants, sont séparés.

Quelques semaines après la capitulation, Victor rentre des combats, il découvre qu’Esther a disparu.

Samedi 4 mai 1946 , un an après l’armistice, ils se retrouvent à nouveau, dans un cimetière…