Florent Oiseau, 28 ans, a été pompiste, chômeur, barman, plongeur, réceptionniste de nuit, ouvrier dans une usine à pain, crêpier, surveillant de lycée en banlieue parisienne, et couchettiste sur le Paris-Venise. Je vais m’y mettre (Allary Éditions, 2016), a été salué par les critiques et désigné « le livre le plus drôle de l’année ».

Son deuxième roman Paris-Venise inspiré de sa propre expérience a vu le jour en janvier 2018. Il travaille actuellement sur la rédaction de son troisième roman, mais à cause de son goût prononcé pour la grasse matinée, il n’avance pas bien vite.

 

Paris-Venise

Roman vient de trouver un job sur le Paris-Venise, le train de nuit le plus en retard d’Europe. Un signe. Lui non plus n’est pas très en avance dans sa vie. À presque trente ans, décrocher ce poste de couchettiste ressemble à une consécration…
Les trafics de clandestins, les douaniers avinés, les descentes de pickpockets venus piller la diligence une fois les passagers endormis : tout peut arriver dans ce théâtre ambulant. Même tomber amoureux.