Gina TRAN

Il serait très aventureux d’exprimer à quand remonte mon amour des mots. Il y a eu particulièrement tôt et dès l’âge de 8 ans, l’attrait des lettres, des mots, des phrases. Il y a eu l’amour de la lecture, de l’écriture, et puis un jour la révélation d’un grand livre à l’intérieur de moi, qui allait donner jour à l’auteure. Alors obéissance à écrire, passion, discipline, exploration au cœur de la vie, ou encore… inconnu ? Comprendre les divers sentiments qui nous animent pour mieux appréhender ce qui appartient à notre monde, disséquer et partager ces mots qui sont une force vivante et qui savent nous surprendre, voici le reflet de mes écrits à travers la poésie, la philosophie, le théâtre, l’humour, l’absurde, le thriller, le récit, les comptines… tel est mon portrait…

 

La face cachée de l’absurde

Mais d’où vient donc l’absurde… effet comique, ou tragique ? D’une étrangeté qui voyagerait dans le monde visible et invisible des mots avant qu’ils ne vivent… après qu’ils meurent ? Du sens et du non-sens qui se fond dans le désarroi de l’Homme ?

Ouvrez-donc ce livre… Ici, quinze histoires en mouvement qui illustrent une face cachée de l’existentialisme, un regard sur un monde qui se tamponne aux rires, comme au pourquoi…