Jacques Geesen a exercé pendant trente ans la profession d’huissier à Lille avant de devenir magistrat. Son goût pour l’enquête, sa rigueur juridique et son intérêt pour les parcours singuliers l’ont conduit à écrire la biographie d’un phénoménal guérisseur de Roubaix…

 

 

MAMADOU Le Guérisseur de Roubaix

La presse l’a surnommé la « Panthère noire » quand il était boxeur professionnel. Des étiquettes, on lui en collera encore beaucoup : « redresseur de vertèbres », « sorcier », « Sénégalais aux 54 000 guérisons »…

Passionné d’anatomie, pionnier non diplômé de la chiropractie, Mamadou N’Diaye a soigné des milliers de patients. Riches ou pauvres, ils ont tous piétiné devant la porte de son « cabinet médical ».

La médecine officielle l’a traîné devant les tribunaux. Mais le nombre considérable de ses « miraculés », et parfois leur notoriété, ont rendu intouchable le « bon docteur Mamadou ».

Le guérisseur de Roubaix est retombé dans l’oubli après son décès en 1985. Puis la découverte d’un vitrail l’a remis en lumière. Le célèbre musée La Piscine expose aujourd’hui ce portrait que lui avait offert une tante du roi Baudoin… C’est donc un peu de l’histoire du royaume de Belgique que vous raconte aussi ce livre.