Médecin généraliste aujourd’hui à la retraite et se consacrant à la lecture, il a connu pendant 40 ans à Tourcoing ce milieu pittoresque et débordant d’humour des patients issus de tous les horizons sociaux, culturels et géographiques. Cette population cosmopolite et d’une grande richesse montre dans cet ouvrage une facette de son histoire.

Sourire des maux…

Notre ami Jean-Pierre Delannoy, l’artiste-peintre, nous dit un jour : « la carrière d’un médecin doit être truffée des évènements les plus divers, offrant matière à écrire quelque chose… Si vous le faisiez, j’en assurerais l’illustration ». Les problèmes de santé qui surgissent lors d’une carrière sont très nombreux et, pour autant que variés, inhomogènes. Une unité n’apparaît pas d’évidence. Il nous faut dégager un thème plus cadré et s’y sentir à l’aise. Notre propension commune à privilégier les rires aux pleurs fut le premier palier. Puis nous revint le souvenir d’avoir, les uns et les autres, compilé au fond de nos mémoires ou sur des bouts de papier, les drôleries nées de dialogues ou de situations sanitaires inattendus. Aléa jacta est : nous traiterons des fluctuations du rires et du sourire au fil des aléas de la santé ! Il n’est bien sûr pas question de traiter en dérision les douleurs et les peines engendrées par la maladie. Ce sont les imprévus, les malentendus, les cocasseries des conversations et des situations que nous retiendrons. Le trio patient, accompagnant, soignant peut se montrer à la hauteur du théâtre de boulevard ! Parvenus à ce stade, nous nous accordons deux ou trois ans de réflexion, de réunions stériles et d’hésitations avant de poser enfin la première pierre : la pile, non négligeable, d’histoires dont nous disposons à priori. Nous sollicitons alors une centaine de professionnels de santé, afin d’amasser la quantité de « matière » nécessaire, avec une exigence d’authenticité.

        Et voilà enfin l’objet…