Écrivain pour la jeunesse (26 titres), né en 1970, et créateur en 2007 d’Alzabane éditions (www.alzabane-editions.com), chez qui il publie désormais la totalité de ses livres, Jean-Sébastien Blanck a obtenu de nombreux succès de librairies avec des romans historiques et d’aventures – notamment Zéphyr , paru en septembre 2019 – ainsi que des contes poétiques pour les plus petits comme Tournelune, et récemment, Mangefesses. Dans un registre plus sombre, il a publié une nouvelle historique et épistolaire, Ils ne sont pas comme nous, prix de littérature jeunesse de la Foire du livre de Brive 2010. Il adapte également de grandes œuvres littéraires mettant en scène des personnages célèbres et burlesques tels que Don Quichotte, Pinocchio ou encore Gargantua.

Mangefesses

Après Un Ver sous les étoiles et Tournelune (2013) Jean-Sébastien Blanck propose un nouveau conte dont le personnage principal, Mangefesses, fera autant rire ses plus jeunes lecteurs que leurs parents.
Mangefesses, un petit louveteau orphelin, sème la pagaille dans la forêt de Tragala où il vagabonde. Avec quelques compères, Renardo et Picoti, il se livre à toutes sortes de farces et méfaits, perturbe ainsi la vie quotidienne des habitants castors, lapins et écureuils. De plus, il dégage une affreuse puanteur, car cet affreux jojo adore tout ce qui est sale et sent mauvais. Sa plaisanterie favorite consiste d’ailleurs, le soir venu, à s’introduire dans les terriers et croquer les fesses des bébés castors ou lapins qui tardent à prendre leur bain. Ce casse-pied finit par si bien exaspérer les parents, que ceux-ci décident de le capturer et de le renvoyer de la forêt….Le louveteau tombe alors aux mains de l’ours Rapalus, un chasseur de loups…

A travers de nombreuses farces, le louveteau fera rire les petits lecteurs mais en filigrane, il interroge aussi sur plusieurs thèmes comme la propreté et les blessures secrètes qui habitent les enfants turbulents.