Après un bref passage par la fac d’histoire histoire de rassurer ses parents, Julien Martinière finit par rentrer à l’Ecole Européenne Supérieure de l’Image de Poitiers où il décroche son DNSEP en 2005 avec un film d’animation. Touchant à l’auto-édition, à la sérigraphie et au fanzine, il se décide à envoyer quelques images à des éditeurs et commence ainsi des collaborations sur plusieurs albums.

Monté dans le Nord, Il enseigne actuellement les arts appliqués en lycée, donne des cours d’arts plastiques à l’école d’art de Douai et continue de réaliser des ouvrages. Son dernier album, Le tracas de Blaise, a reçu la Pépite d’or au 34e Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil.
En se réveillant un matin, après des rêves sans doute agités, Blaise se retrouva dans son lit.

Pourtant en enfilant sa première pantoufle, il comprit qu’une chose bizarre venait de lui arriver. Il entame une longue métamorphose dont il s’efforce de dissimuler les signes au quotidien.

 

 

 

Les Tracas de Blaise

En se réveillant un matin, après des rêves sans doute agités, Blaise se retrouva dans son lit. Pourtant en enfilant sa première pantoufle, il comprit qu’une chose bizarre venait de lui arriver.

Il entame une longue métamorphose dont il s’efforce de dissimuler les signes au quotidien.

.