Née à Rennes en 1979, Laure Becdelièvre a réalisé un court métrage (Mon Chien, 2004) et publié notamment deux essais : Nietzsche et Mallarmé (2008), qui a reçu le prix Henri Mondor de l’Académie française en 2009, et Au creux des heures (2012).

Nus est son premier roman.

Nus

Mathilde est modèle vivant de nu artistique en ateliers et écoles d’art. Son métier la pose et la comble, malgré la rupture avec sa mère que ce choix de vie lui a value dix ans plus tôt.
Drôle de métier pourtant, lorsqu’on tombe enceinte et qu’on peut difficilement cacher son corps qui change. Du jour où Mathilde attend un enfant, ses repères sont bouleversés, dans sa vie de muse comme dans sa vie de couple.
Son intimité lui échappe. Mais elle se sent aussi habitée, plus que jamais. Parée d’une nudité épaisse, lui donnant des forces inattendues pour affronter un monde qui a perdu ce qui lui restait d’insouciance, et où d’une balle de kalachnikov on peut perdre un ami.

Un premier roman sensible et poétique sur la création et l’expérience de donner la vie, envers et contre tout.