Née en 1994, à Lens, Lucie Goudin trouve au collège une passion qu’elle ne quittera plus et qui lui ouvrira les portes d’un nouveau monde. En effet, lire des aventures riches en magie lui donne l’envie d’écrire à son tour. Puis, elle décide d’aller au-devant des éditeurs lorsque proches et amis montrent un vif intérêt pour ses écrits. C’est ainsi que, en parallèle de ses études, naquit son premier livre : une épopée menée par des personnages hétéroclites à travers un monde hors du commun.

Si vous lui demandez « Pourquoi avez-vous choisi la fantasy ? », elle vous répondra « Avec elle, vous êtes libres, vous créez vos propres règles. »
Et quand vient la question « Pourquoi vouliez-vous les publier ? », soyez certain que sa réponse sera « Je veux faire rêver les gens comme moi je rêve ! »

 

Les cinq objets divins

« Nous avons pénétré la forêt de Pelgrom et nous en sommes sortis. Nous avons affronté les Mages Noirs. Nous nous sommes tenus face à Maltazar lui-même. Nous avons accumulé les pertes et les peines mais nous avons continué à avancer […] Nous sommes partis de Malzine à six et nous y retournerons ensemble, avec ceux qui nous ont rejoints et avec le souvenir de ceux qui nous ont quittés. »

Tels sont les mots de Kardey et ses compagnons. Pourtant, à l’aube de leur retour à Malzine, là où tout a commencé, aucune épreuve n’aurait pu les préparer à affronter ces ultimes révélations…

 

Plongez dans ce dernier tome et découvrez le final de cette saga d’heroic fantasy.