Michel Reynaud né à Montpellier en 1951 a publié un nombre considérable d’ouvrages sur les oubliés de l’histoire dans les grands conflits, révélant à chaque fois des catégories d’humains délaissés à la mémoire confisquée. Écrivain, il a travaillé sur la poésie dans les camps de prisonniers, sur la résistance et sur la déportation depuis plus de trente ans. Sa parole aujourd’hui fait référence.

Il a écrit entre autres: Une seule pensée liberté, La Foire à l’homme, Elles et Eux l’Algérie, Homocrène, Sommons le somme du sommeil, Paul, Matthieu Terre, Le roman des Glières les Espagnols en Haute-Savoie (prix littéraire de la Résistance), Elles et Eux et la chanson, L’insurgé de la République, livret de l’album collector… de Cali, 2010

 

 

 

L’enfant de la rue et la dame du siècle  

Entretiens inédits avec Germaine Tillion


Germaine Tillion prend par la main son ami des mots, son ami écrivain et poète et l’entraîne dans la folle épopée de ses colères et de ses émois.

Un enfant de la rue, Michel Reynaud a pour habitude de dire qu’il est un enfant sans mémoire, c’est pour cela qu’il soigne si bien celles des autres, de nos valeurs humaines.

Résistance, déportation, exil, sont ses engagements… Quoi de plus naturel de cette rencontre entre une grande Dame qui a traversé notre histoire de sa marche têtue.

Entrez dans l’intimité de la grande Dame et l’enfant des rues, que rien ne disposait à une rencontre, mais qui pourtant ont su trouver le chemin l’un de l’autre pour partager notre siècle.