Olivier Kourilsky, alias le Docteur K, est médecin néphrologue, professeur honoraire au Collège de médecine des Hôpitaux de Paris ; il a dirigé le service de néphrologie du Centre Hospitalier Sud-Francilien.

Il écrit des romans policiers depuis un peu plus de dix ans et a publié six ouvrages depuis 2005, dont Meurtre pour de bonnes raisons, prix Littré 2010. Ses personnages évoluent souvent dans le monde hospitalier, entre les années soixante et aujourd’hui. Au fil du temps, on suit le professeur Banari, le commissaire Maupas, le commandant Chaudron, jeune policière chef de groupe à la Crim’…

Olivier Kourilsky est membre de la Société des gens de lettres et de la Société des auteurs de Normandie.

 

Marche ou greffe !

La vie personnelle du docteur Séverine Dombre, médecin responsable d’une unité de greffe rénale à Paris, est un désastre. Fille unique, très tôt orpheline, elle est incapable de nouer une relation amoureuse stable et n’entretient que des rapports distants et conflictuels avec son fils Vincent.

Séverine est approchée par un groupe mafieux qui veut la contraindre à organiser une greffe de rein. Face aux intimidations, puis aux menaces qui pèsent sur elle et sur son fils, lâchée par ses collègues qui n’ont pas compris ce qui se tramait, le docteur Dombre va découvrir les ressources de l’amour maternel, et dans le même temps exhumer un terrible secret familial.

Un personnage attachant de femme tourmentée et une plongée angoissante dans l’univers de la transplantation rénale concoctée par le Docteur K.

.