Pascal Sergent, spécialiste de l’Histoire du cyclisme, est l’auteur d’une cinquantaine d’ouvrages parmi lesquels « Le cyclisme, une histoire populaire », une « Encyclopédie Mondiale de cyclisme » en trois volumes, « Maillots jaunes », « 1945-1954, Les années Coppi », « Une Histoire d’hommes, les Maîtres des Pavés », « Le cyclisme des années 60 », « Le temps des vélodromes » ainsi que quelques biographies sur Bernard Thévenet, Bernard Hinault, Jean Stablinski, Andreï Tchmil ou encore « La Saga Vandenbroucke ».

Son livre « Un Siècle de Paris-Roubaix » a été élu dans le Top 50 des meilleurs livres sur le cyclisme de tous les temps par le magazine américain « Cycle-Sport ». Plusieurs de ses ouvrages ont été traduits en anglais, italien ou néerlandais. Sa biographie de Charles Crupelandt, « Le champion des brumes », a été récompensée par le Prix Louis-Nucéra.

 

EDDY MERCKX, Chroniques du Cannibale

Plus de quarante ans après son retrait de la compétition, Eddy Merckx demeure la référence du sport cycliste.

Entre 1965 et 1978, le champion belge s’est confectionné le plus beau palmarès de tous les temps. 525 victoires, dont cinq fois le Tour de France, autant de Tours d’Italie, trois titres mondiaux professionnels, trois Paris-Roubaix, cinq Liège-Bastogne-Liège ou sept Milan-San Remo, et ce fameux record de l’Heure en 1 972 sur la piste de Mexico.

Cet ouvrage, sous forme de chronique, revient sur cette vie sportive hors du commun. On suivra le quotidien du champion, dans sa roue, au fil de ses triomphes ou dans ses rares défaites.

Son caractère affirmé de leader s’affiche au fil des pages. Ses réactions retranscrites dans leur contexte ont fait l’objet d’un minutieux travail de recherches sur l’ensemble de sa carrière. Jean-Marie Leblanc, auteur de la préface, a bien connu ce parcours d’exception.