Patrick BERT est né à Dunkerque le 7 avril 1969.

D’une formation scientifique, ce n’est que tardivement que l’envie d’écrire le taraude. Baigné dans sa jeunesse dans des univers où se côtoient elfes, chevaliers et magiciens, par l’intermédiaire de jeux de rôles, de romans ou de films, c’est tout naturellement qu’il se tourne vers cette littérature.

Durant plusieurs années, il peaufine son style en travaillant ses textes par la bêta-lecture, en participant à des ateliers d’écriture et à des concours. Cela lui permet d’être publié chez « iPagination éditions » dans le recueil : il serait une fois.

Il écrit une saga de fantasy humoristique en cinq volumes, contant les aventures d’Olgir le barde. En parallèle, sa nouvelle série, les exilés, introduit des créatures fantastiques dans notre monde.

 

Olgir le barde : Divine désharmonie

La guerre terminée, Laëlil et Olgir repartent à la recherche des parents de ce dernier. Ils font route commune avec leurs amis, Almaric, Gordia, Drig et Nicodème qui pourchassent le bateau pirate le Tempête afin de récupérer Triscar, l’épée légendaires nains.

Après avoir recueilli des informations dans les villes côtières, repaires des pirates, leur bateau navigue sur la trace du Tempête.

L’affrontement tourne à l’avantage de nos héros, mais les pertes sont très lourdes au sein de l’équipage. Privé de marins compétents, le bateau dérive. Leur voyage les mène dans un territoire de légendes : l’ile des dragons qui sert de lieu de résidence des dieux.

Seulement un grand péril menace cet endroit, devant lequel même les dieux semblent dépassés. Nos héros sauront-ils faire face à cette nouvelle épreuve ?