J’entends mes romans ! C’est par ces mots que PEM nous parle de ses livres et définit son écriture. Ayant dans sa carrière professionnelle beaucoup travaillé sur les stages d’expression orale, il écrit des contes qui lui servent de matière à dire ou encore qui éclairent les sujets de formation. Le côté ludique de la pédagogie ne lui échappe pas. À la retraite il continue de travailler sa propre expression au travers de conférences sur des figures emblématiques de notre histoire. L’idée lui vient alors d’inventer des personnages, marqués par un fort poids éducatif et de les faire évoluer, se rencontrer, s’aimer ou se haïr. D’une plume légère, PEM prend le chemin de l’écriture, une écriture que l’on entend, une écriture qui résonne, comme si le conteur nous chuchotait à l’oreille une histoire que l’on a ensuite envie de raconter.

L’Âme Blessée

La volonté d’une petite fille en quête de la vérité ! Élodie, onze ans, terminait ses devoirs dans sa chambre. Ç’aurait pu être un mercredi comme les autres pourtant … une cruelle blessure, ouverte à jamais, l’attendait. Elle découvrit son père pendu dans le garage. Au-delà de l’horreur, elle resta convaincue qu’il ne s’était pas donné la mort, mais qu’il avait été assassiné. Fabulation de petite fille ou vérité écartée ? Qui aurait pu en vouloir à ce père aimant, attentif, qu’elle adorait ? Vingt ans plus tard, ce drame est devenu le moteur de sa vie. Faire toute la lumière sur ce crime est son credo. Seule la vérité pourra soigner son âme blessée. Y parviendra-t-elle ?