René CHARLET

René Charlet  a enseigné l’histoire et la géographie.

Guide certifié de l’association des retables de Flandre, passionné par le patrimoine rural de sa région, il crée en 2016 une association pour promouvoir la sauvegarde de l’église Saint-Marin de Wemaers-Cappel.

Il Intervient auprès des migrants qui traversent notre région en adhérant à l’association Terre d’Errance, donne des cours de Français aux jeunes demandeurs d’asile à Cassel.

En 2013 il écrit avec Geneviève Reumaux « Via Crucis » roman policier, puis en 2015, toujours à quatre mains un roman historique « Souviens-toi, Jeanne » qui retrace les cinq années de guerre d’une jeune fille qui aurait pu être native de Wemaers-Cappel.  En 2016 sort toujours chez Ravet-Anceau un second roman historique que cette fois il écrit seul : « Dénommée Elsa ».

Les « Faces brûlées », est le quatrième opus signé par l’auteur, édité par Le Marais du Livre.


Les faces brûlées*

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et même 9 cadavres, dont

  • un jeune homme aplati entre deux conteneurs
  • cinq jeunes filles retrouvées dans un autre conteneur dans le port de Dunkerque,
  • un autre jeune homme égorgé et écrasé par la statue de Jean-Bart dans un musée d’Angers,
  • deux individus louches, plutôt Belges, même totalement. Ils finissent broyés et terminent  dans le ventre des hyènes du côté de Lalibela, en Éthiopie,

et

  • un Letton prénommé Piotr, coïncidence. Pas sympa le Letton.
  • une petite dentiste dunkerquoise agressée sauvagement, mais pas sexuellement, par son ex qui lui clôt la bouche d’une manière inattendue.

et

  • Lucy qui est dans le ciel avec des diamants.

Dans un contexte de trafic de drogue et de traite humaine.

Comment le lieutenant Franck Dewilde, du commissariat de Dunkerque, va-t-il dénouer cet écheveau sanglant qui se présente à lui ? Va-t-il seulement y parvenir ?

Il sera aidé dans sa tâche par un couple éthiopien dont une lieutenante dont il tombera évidemment amoureux, au cours d’un voayge qui l’entraînera du carnaval de Dunkerque et des rives de la Mer du Nord à celles du Nil en passant par les bords de Loire.

* Nom donné par Hérodote aux peuples d’Abyssinie.