Née en 1973, Sophie Villers nourrit très tôt un amour inconditionnel pour les livres en fréquentant la bibliothèque municipale de son quartier.
Dès douze ans, elle se lance dans l’écriture sur un cahier qui la suit partout.

Elle nous livre dans ce premier roman le récit transcendé de la douleur, des espoirs et de la résilience que chacun peut avoir à vivre un jour…

N’oublie pas de laisser la place à l’inconnu(e)

Sarah, la quarantaine, a perdu son mari dans un tragique accident de voiture. Deux ans plus tard, il est temps pour elle de refaire surface et d’accepter sa vie sans Marc… Avec l’aide de son ami, le « décapant » Olivier, de ses enfants et de la « providence », elle va vivre un formidable cheminement vers ses « lendemains ». Entre rires et larmes, ce roman fiction tout en émotion se veut avant tout porteur d’espoir… Un hymne à la vie, la famille, l’amitié et bien sûr, à l’amour….