Stacy Alice est née en Moselle, d’une mère réunionnaise et d’un père mosellan. Elle a toujours vécu en métropole, le tout agrémenté de quelques voyages à l’île de la Réunion, où elle a pu voir et comprendre les différences entre les nombreuses cultures qui composent l’île et le profond respect qui en découle.

C’est comme cela qu’elle est devenue une pro du pliage de samoussa et qu’un Noël n’est pas un vrai Noël sans letchis.

Ces valeurs de partage et de tolérance l’ont menée à faire des études de psychologie, mais son amour pour le récit n’a jamais été loin.

Un jour, elle a réalisé qu’il faudrait peut-être une histoire où c’est l’Américaine qui tombe amoureuse du jeune Français, et non l’inverse, comme on le voit trop souvent à son goût dans les romans anglophones qu’elle dévore.

C’est ainsi qu’est né son premier ouvrage. Et ce n’était qu’un début !

 

Je te déteste

Ce n’est définitivement pas au jeu du chat et de la souris que Lydia et Aaron s’adonnent depuis leur enfance.

À 6 ans, faire manger de la boue à sa voisine peut s’avérer drôle, mais à 27 ans, la coller à son siège de bureau risque d’entraîner d’autres conséquences… D’autant plus que la fille d’à côté est devenue sa patronne.

Quand une irrépressible tension sexuelle vient s’ajouter à la partie, quelle peut être l’issue d’une telle lutte entre les deux camps ? Et si de la haine à l’amour, il suffisait d’un croche pied ?

.