Auteure française de fiction réelle résidant à Bruxelles J’ai toujours écrit dans ma tête, sans vraiment avoir le temps de le faire sur papier. Un jour d’octobre 2006, ma tête a explosé et j’ai vu le monde, et surtout la vie différemment. Cet imprévu de mon existence m’a permis de réaliser que tout ce que je faisais, je n’avais plus envie de le faire. Petit à petit, l’idée du « Miracle », le premier tome de la saga Les Imhuvamps, s’est immiscée dans mon esprit afin d’exorciser mes divers maux (le premier chapitre étant un passage romancé de ma propre vie et de son accroc). Sur un post-it, j’ai noté la première phrase du livre qui est resté inchangée encore aujourd’hui.

 

Les Imhumvamps

Avez-vous déjà pensé que certaines légendes pouvaient être vraies ? Lilly Connolly le pense et c’est ce qui a mené cette jeune femme à poursuivre cette quête illusoire : trouver un vampire qui pourra la guérir de ses blessures. Au cours de ce récit, elle rencontrera sur sa route bien des embûches et de multiples désillusions. Car après tout, s’ils existent réellement, pourquoi accepteraient-ils de l’aider ? Bien plus qu’une simple histoire de vampires et d’humains, ce roman touche une question sensible : Que serions-nous prêts à faire pour sauver notre vie ? Ma vision des choses avait changé, mon but était complètement fou et dangereux. Pourquoi ne l’avais-je pas senti ? Je vivais la nuit la plus terrible de mon existence. Je n’avais jamais eu aussi peur. Mais cette nouvelle épreuve, je l’avais provoquée et je savais maintenant que je ne pourrais plus jamais physiquement revivre cela. J’étais épuisée, vidée. Or, il m’avait à peine touchée. La vie était trop importante pour la mettre en jeu. Je n’étais qu’une idiote en quête d’une vie meilleure, mais je devrais me contenter de ce que j’avais. Lilly va-t-elle renoncer à son projet ou sa volonté de vivre une autre existence sera-t-elle la plus forte ?