Résidant à Auchy-les-Mines, Thomas Gavel est agent du conseil départemental à la Maison de l’Autonomie de l’Artois. Grand lecteur de polars, il se passionne pour les romans de l’écrivaine écossaise Val McDermid. Qu’il s’agisse de Littérature, de Cinéma ou de séries télévisées, il est également fasciné par les histoires de tueurs en série et admire ces réalisateurs et auteurs qui parviennent à captiver leur public jusqu’au bout.

Son premier polar, Le briseur de couples, est à l’image de ce qui le passionne : un roman noir captivant et ancré dans la réalité.

.

Le briseur de couple

Dans un quartier calme, un homme est retrouvé mort, chez lui, gisant dans une mare de sang. A ses côtés repose le corps mutilé de sa moitié, les yeux fixés sur lui. Pierre Diaz, enquêteur de la police judiciaire, recherche activement ce tueur fou qui ne tarde pas à récidiver. Des scènes de crime parfaites, aucune empreinte, aucun indice. A l’exception d’une carte de transport laissée dans la bouche d’une victime.

Coup de pouce d’un tueur décidé à faire passer un message. Ce n’est que le début pour celui que les médias surnomment déjà « Le briseur de couples ». Ingénieux et sûr de lui, il ne reculera devant rien pour parvenir à ses fins.