Prochaines ouvertures dominicales, les 2 et 16 octobre de 14h30 à 18h (visite guidée à 15h30).

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, du 17 mars 1943 au 1er mai 1944, 68 résistants sont fusillés au fort de Bondues. Aujourd'hui, dans les vestiges de ce fort, le Musée de la Résistance de Bondues transmet ce qu'a été la résistance dans le Nord-Pas-de-Calais au temps de l'occupation allemande.


Réservation de visites guidées en ligne ici
Ou par téléphone : 03.20.28.88.32



EXPOSITION TEMPORAIRE :

Peau de Chagrin : traces et tracés autour de Léon Trulin

Jusqu'au 25 novembre


Le deuxième volet du projet Le sacrifice des « patriotes » lillois, 14-18 s'axe autour de l’exposition Peau de Chagrin : traces et tracés autour de Léon Trulin, une proposition artistique de Jehanne Paternostre.

Mêlant créations artistiques et panneaux historiques, cette exposition mène une réflexion sur l’impact émotionnel des « reliques » d’un fusillé, Léon Trulin, sur sa famille qui les a conservées pendant plusieurs générations. Jehanne Paternostre s’intéresse également au passage de la sphère intime à la sphère publique lorsque ces objets sont transmis aux institutions et deviennent objets de recherche, conservés, archivés, consultés.





EXPOSITION TEMPORAIRE :

Le sacrifice des « patriotes » lillois, 14-18

Du 19 juin au 25 novembre 2016


Les habitants de l’Eurométropole croisent dans leur quotidien de nombreux monuments ou noms de rue rappelant le souvenir des combattants civils de la Première Guerre mondiale sans jamais forcément connaître leur histoire.

Cette exposition, labellisée par la mission Centenaire, a pour but de présenter le parcours personnel des premiers résistants lillois qui se sont sacrifiés pour leur pays. De l’aide à l’évasion en passant par le renseignement ou la presse clandestine, l’histoire de ces « patriotes » locaux s’intègre dans l’Histoire nationale.




Décès de Casimir Destombe, résistant et membre fondateur du Musée

Un moment de grande tristesse pour toute l'équipe du Musée.

Casimir était un des piliers de ce musée, et son décès laissera un grand vide pour tous ceux qui l’ont connu et ont eu le plaisir de l’entendre partager son expérience avec les jeunes générations.

Toutes nos pensées vont à sa famille.




Nos collections en ligne sur le site « Mémoire 14-45 »

En ligne depuis le début de l’année, ce site regroupe les collections d'une quinzaine de musées des deux Guerres mondiales du Nord-Pas de Calais et de la Province de Flandre occidentale, dont une partie des collections de notre musée.  Issu d'un travail collaboratif lors du projet INTERREG IV TMS 14-45, l'investissement des musées à cette échelle est inédit et permet de dévoiler des collections restées jusqu'ici inconnues.
Au fur et à mesure, de nouveaux objets seront dévoilés de nos collections, notamment des extraits de la presse locale, ou encore des fonds inédits !



Les enfants au Musée de la Résistance

Grâce aux cartels de visite qui leur sont réservés, les enfants plongent dans l’histoire de la Résistance grâce à des livrets de missions et de jeux.
Pour les « 7-9 ans », partez à la découverte de la Résistance et du Fort à travers les lettres de Jeanne et Marcel qu’il faut aider.
Pour les « 10-12 ans », venez accomplir 4 missions pour retrouver les indices qui vous conduiront au message codé.

Deux outils attractifs et pédagogiques labellisés « J’adore le Nord en famille » qui enchanteront les plus petits !




Guides bénévoles

Le musée est à la recherche de bénévoles pour assurer des visites guidées.
Passionnés d'histoire, citoyens soucieux de transmettre l'héritage de la Résistance,
vous êtes les bienvenus !
Informations au 03.20.28.88.32

TripAdvisor Follow BonduesResist on Twitter