Opérations de constructions

Notre priorité :
Conserver notre caractère de petite ville à la campagne et notre qualité de vie tout en construisant les logements nécessaires pour toutes les générations.

Patrick Delebarre

Les opérations prévues ou en cours de construction (mise à jour décembre 2017)
Si vous souhaitez plus de renseignements, n’hésitez pas à nous envoyer votre message : Contact

TRAVAUX EN COURS
1 « Hameau des Lazaristes »
Pavé des Bois Blancs

EN PRÉPARATION
2 « Îlot de la Poste »
Centre-ville
3 « École Sainte Marie »
Avenue de Gaulle / Allée du couvent
4 « Domaine du bois d′Hespel»
Avenue de Wambrechies
5 « Propriété Duthoit »
Avenue de Gaulle
6 « Peupliers / Bel arbre »
Rue Albert Lecointre
7 « Maison de la brasserie Delannoy »
Avenue de Gaulle
8 « Le Cœur de bourg »
Centre-ville


Plus de renseignements sur la location-accession et le logement locatif social

sur le site internet du ccas

 

« Hameau des Lazaristes » – Pavé des Bois Blancs
– Travaux en cours –

Comme souhaité, ce sera donc un petit quartier composé de :

  • 19 appartements locatifs à loyer modéré.
  • 6 maisons en accession à la propriété.
  • 8 terrains libres de constructeurs.

Le tout encadré par un cahier des charges garantissant la cohérence architecturale et paysagère.
Promoteur constructeur : ICADE Promotion – thomas.guillemain@icade.fr

 

« Îlot de la Poste » – Centre-ville
– Permis accordé –

Les travaux débuteront début 2018 lorsque la banque CIC aura transféré ses bureaux au 12 rue du Bosquiel.

Commerces + 20 logements mixtes : 

  • 8 appartements en accession privée
  • 8 appartements locatifs sociaux
  • 4 maisons en location-accession à la propriété (promoteur : Habitat Hauts de France).


Îlot de la Poste

 

« École Sainte Marie » – Avenue de Gaulle / Allée du couvent
– Permis accordé –

Le promoteur SIGLA s’est rendu propriétaire de l’école mise en vente par l’enseignement catholique. Aujourd’hui, le permis de construire a été accordé. A l’emplacement actuel de l’école s’élèveront donc deux ensembles composés de 8 et 12 appartements en accession privé, tandis qu’en façade de l’avenue du Général de Gaulle, un bâtiment collectif de 11 appartements locatifs prendra place. Un parking en sous-sol et un jardin intérieur compléteront cet ensemble.

31 logements en 3 bâtiments :

  • 1 bâtiment collectif : 11 logements locatifs sociaux (en façade de l’avenue du Général de Gaulle)
  • 2 bâtiments collectifs : 8 et 12 logements en accession privée (allée du couvent à la place de l’école)
  • Un parking souterrain.

 

« Domaine du bois d′Hespel » – Avenue de Wambrechies
– Permis en cours –

Voici en quelques images et quelques données le nouveau projet à l’étude pour ce vaste terrain de plus de 2 ha situé avenue de Wambrechies, dans un cadre architectural et paysager soigné et harmonieux :

  • Une résidence-services de grande qualité portée par l′association les Millésimes : 60 petites maisons et appartements en location (F2 et F3) destinés aux séniors.
  • 13 maisons en location-accession à la propriété (promoteur : Notre Logis).
  • 56 maisons et appartements en location à loyer modéré.

L’association les Millésimes a forgé sa compétence dans le domaine de la prise en charge des séniors, en créant les résidences et maisons de retraite « Les Orchidées », bien connues dans la métropole. Avec ce projet à Bondues, elle souhaite créer un nouveau concept de résidence-services, dans un cadre de vie très agréable, à deux pas du centre-ville.
De quoi répondre à l’attente des Bonduois souhaitant rester à Bondues, après avoir quitté leur maison devenue trop grande !

 

« Propriété Duthoit » – Avenue de Gaulle
– Permis en cours –

C’est un des derniers terrains constructibles dans le triangle du centre de Bondues. Il appartient à la famille Duthoit, dont les membres furent et sont toujours agriculteurs à Bondues.

Cette famille souhaite faire construire des maisons sur sa propriété. La ville a pour mission de répondre aux besoins de logements locatifs, et la toute nouvelle association « accueillir la fragilité » rêve de disposer d’un terrain pour préparer un beau lieu de vie pour six personnes porteuses d’un handicap mental ou physique, entourées de leurs accompagnants.

L’addition des volontés de ces acteurs devrait permettre d’aboutir, en 2018-2019, à un bel ensemble d’une quinzaine de maisons individuelles complétée par ce lieu de vie et de partage.

 

« Peupliers / Bel arbre » – Rue Albert Lecointre
– Permis en cours –

43 logements mixtes :

  • 2 bâtiments semi-collectifs : 9+9 logements locatifs sociaux.
  • 21 maisons en location-accession à la propriété (promoteur : Notre Logis).
  • 4 lots libres

 

« Maison de la brasserie Delannoy » – Rue de Gaulle
– Etudes de rénovation en cours –

La commune est propriétaire de la maison principale de la brasserie Delannoy depuis quelques années. Cet ensemble fait partie du patrimoine architectural de Bondues et il nous a semblé important de l’acquérir pour garantir sa préservation tout en le divisant en appartements. Après travaux, six familles auront la chance d’y habiter en tant que locataires de LMH qui a la charge de la rénovation puis de sa gestion.

 

« Le Cœur de bourg » – Centre-ville
– Appel à candidatures d’aménageur en cours –

Cœur de bourgLe site du projet s’inscrit à l’articulation exacte de ce qui a généré l’agglomération de la commune de Bondues : l’avenue De Gaulle, la rue du Bosquiel et le réseau de venelles et chemins.
Ces trois éléments structurant confèrent encore au bourg son identité et son caractère actuel. Ils sont issus de l’armature viaire qui inscrit le territoire de Bondues dans son échelle régionale.
Deux principales phases de développement (au 18ème siècle et dans les années 50) se sont insérées dans la structure rurale originelle. L’expansion résidentielle récente a accru considérablement la taille du village mais n’a pas modifié celle du centre qui reste localisée autour de la mairie et de l’église.

Les composants et les limites du site.
Le site se compose de trois entités majeures : la salle Lefebvre, équipement communal associé à un vaste terrain de foot, et un site à usage d’activités de la société Desbonnets.
Il est bordé à l’Ouest par la rue du Bosquiel, au Sud d’une part par l’avenue du Général de Gaulle et d’autre part, par une parcelle privée profonde (sur toute la longueur du terrain de foot) et dont l’extrémité est un bosquet partiellement inclus dans le périmètre du projet. A l’Est et au Nord de l’entrepôt, c’est la rue Fouquet Lelong qui délimite le site. Enfin, la limite au Nord du terrain de foot se caractérise par des fonds de parcelles et une masse boisée.

bourg3

Topographie générale et composition des sols.
Actuellement, le site se situe sur un des points hauts de la commune et forme une ligne de crête d’Ouest en Est. Le relief est globalement plan mais devient plus fortement marqué au Nord des entrepôts où un talus est nécessaire pour rattraper le niveau de la rue Fouquet Lelong.
L’impression de -planitude- du site est due à la forte présence de sols artificiels : le terrain de foot et la plateforme sur laquelle reposent les entrepôts.

Le projet

Réaliser un nouveau quartier au cœur de Bondues, composé essentiellement d’habitations (maisons et appartements), de commerces en front de l’avenue du Général de Gaulle dans une composition faisant la part belle aux espaces verts, aux venelles, et préservant sur le plan architectural, le caractère traditionnel du centre de Bondues.

Evolution du projet

fleche2 Une enquête d’utilité publique et parcellaire a eu lieu du 19 novembre au 19 décembre 2014.
Le commissaire enquêteur s’est tenu à la disposition du public pour recevoir ses observations ou propositions lors des permanences qui ont eu lieu en Mairie.
fleche2 Le projet de requalification du cœur de bourg a été déclaré d’utilité publique par arrêté Préfectoral en date du 31 juillet 2015.
fleche2 Une concession d’aménagement a été préparée. (ZAC)
fleche2 7 candidats aménageurs ont remis leur offre.
fleche2 Leurs propositions ayant été jugées non satisfaisantes, un nouvel appel à candidature est en préparation.
fleche2 Les négociations et procédures d’acquisition du foncier se poursuivent.
fleche2 Le nouvel appel à candidatures pour choisir l’aménageur est lancé début novembre 2017.

rfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-slide