Prochaines ouvertures dominicales

Prochaines ouvertures dominicales les 16 janvier, 6 février, 20 février, 6 mars de 14h30 à 18h (Visite guidée à 15h30)

Les mesures sanitaires sont maintenues afin d’accueillir les visiteurs dans de bonnes conditions selon la charte sanitaire « Clean & Safe » de Hello Lille et de l’Institut Pasteur de Lille : sens unique de visite, gel hydro-alcoolique mis disposition des visiteurs dès l’entrée… Le pass sanitaire est obligatoire à partir de 12 ans et 2 mois et le masque obligatoire dès 11 ans.

Pour toutes recherches historiques, consultations d’archives et donations, la prise de réservation est obligatoire.

Exposition « La fin de la guerre et la fin du IIIème Reich (1944-1945) »

du 5 janvier au 8 mai 2022

En partenariat avec l’association « Souvenir de la Résistance et des Fusillés du Fort de Bondues » et l’AFMD-DT Nord.

Après des victoires foudroyantes, l’Allemagne connait des revers militaires importants à partir de la fin de l’année 1942. En 1944, elle continue à croire la victoire possible malgré la supériorité économique, logistique et militaire des Alliés.
La répression, dans les territoires occupés, s’intensifie contre les résistants et les maquis, mais aussi contre les Juifs qui avaient jusque-là échappé aux rafles.
Le pays sombre dans la folie meurtrière et les destructions. Malgré tout le régime tient. L’échec de la tentative d’assassinat de Hitler lors du putsch des généraux en juillet 1944 renforce les pouvoirs du Führer, sur la SS, le parti, l’armée, et la population allemande de plus en plus affectée par la continuation de la guerre.
Dans Berlin occupée par l’armée rouge, Hitler se suicide le 30 avril 1945. Il reste encore une semaine de combats avant que l’armistice soit signée.

Cette exposition, en lien avec le thème du CNRD 2022, présente la réalité complexe de cette fin de guerre : les opérations militaires, sur les différents fronts ; la répression contre les populations civiles ; la transformation de l’univers concentrationnaire où les Allemands trouvent la main d’œuvre qui leur manque dans les usines d’armements ; et la généralisation du génocide des populations juives et tziganes.

La visite s’accompagne d’un livret pédagogique à télécharger gratuitement

Retour en images sur l’inauguration de l’exposition le vendredi 7 janvier :

Journée d’études « Des « justes » face aux génocides »

le samedi 29 janvier 2022 de 9h à 18h à l’Espace Culturel de Bondues

En partenariat avec la Fondation de la Résistance et l’association « Lille-Fives 1942 ».
Programme disponible ici

Arméniens, Juifs, Tutsis, ces mots sillonnent l’Histoire du XXème siècle comme une cicatrice indélébile.
Face aux génocides qui témoignent de la tentation permanente d’éradiquer un « autre » plus ou moins fantasmé, des « sauveurs » se sont chaque fois dressés avec humilité.
Issus de tous milieux et croyances, ils ont pour dénominateur commun leur plus radicale humanité, valeur qu’ils incarnent au cœur des ténèbres.
Ils sont souvent réunis sous le terme de « Justes », bien que ce terme ne soit officiellement utilisable que dans une définition précise, dans le contexte de la Shoah.

Réservation conseillée avant le 28 janvier. Pass sanitaire et port du masque obligatoires.

Recherches photographies de 4 Fusillés

Le musée a récemment récupéré les photos de deux des fusillés du fort, Edmond Leclercq et Alexandre Schimmel.

Il nous en manque une et lançons donc un appel pour trouver le portrait de :
Marcel Schoutteten fusillé le 20 janvier 1944,

Et des photographies de meilleure qualité de :
André Baleuw fusillé le 20 juillet 1943,
Albert et Bernard Van Wesemael fusillés le 9 février 1944

N’hésitez pas à relayer l’information afin de nous aider. Pour plus de détails sur le parcours de chacun, téléchargez le communiqué d’appel.

Le musée vous propose dans sa boutique

Ces objets et autres livres ou dvd sont en vente dans la boutique du Musée.

Vous pouvez également les commander par courrier ou par téléphone.

Nos collections en ligne sur le site « Mémoire 14-45 »

Ce site regroupe les collections d’une quinzaine de musées des deux Guerres mondiales du Nord-Pas de Calais et de la Province de Flandre occidentale, dont une partie des collections de notre musée.

Issu d’un travail collaboratif lors du projet INTERREG IV TMS 14-45, l’investissement des musées à cette échelle est inédit et permet de dévoiler des collections restées jusqu’ici inconnues.

Au fur et à mesure, de nouveaux objets seront dévoilés de nos collections, notamment des extraits de la presse locale, ou encore des fonds inédits !

memoire1445LOGO